7 mars 2014

Les maths.


D'aussi loin que je me souvienne, je n'ai jamais aimé les maths. Comme beaucoup, certes, mais à croire que chez moi c'était épidermique. Depuis 4 ans maintenant, je vis une existence paisible loin des chiffres, et croyez moi, je le vis plutôt bien. 

1 commentaire:

  1. Ohhh que je le vis bien moi aussi ! Ma dernière prof me filait des boutons à pleurer contre le tableaux parce qu'on ne comprenait pas ses explications.

    RépondreSupprimer

Raconte moi tout, vends moi du rêve !