4 avril 2012

Morceaux choisis.





Tout est absolument véridique. C'était une sorte de moment Nutella, faire irruption dans la conversation lui aurait fait perdre sa saveur, son aspect merveilleux. Je suis donc restée en retrait, à l'écouter déblatérer sa diarrhée verbale, sans que ca n'aie aucun lien avec mes idées politiques, c'était juste  objectivement mauvais et sans aucun sens. 

Des moments comme on en fait plus.
  (ou peut-être un peu trop, justement.)

14 commentaires:

  1. Je ne sais pas si j'adore ou si ça m'accable...

    RépondreSupprimer
  2. Je dois bien avouer que moi, ca m'a laissée un peu coite. J'admets qu'on ne se sente pas un trait politique, ou qu'on s'en foute, purement et simplement, mais dans ces cas là, on essaie pas d'étaler sa non-science et sortir des choses totalement hubuesques, parce que bon, j'invente rien là, et elle a surtout dit que tout ce qu'elle racontait niveau politique, c'était du pré-maché/digéré. En gros, elle ne prenait meme pas la peine d'analyser un tant soit peu les paroles de la personne, elle recrachait. Ca fait peur, et comme le dit Jeanne, c'est qu'elle va voter.

    RépondreSupprimer
  3. ben justement faut l'encourager à parler de politique, faut la contredire et tout et tout. C'est mal de laisser les gens dans l'illusion du savoir (même pas l'ignorance). Aller les gars faut parler politique, peu importe si on dit de la merde l'important c'est de pas faire l'autruche =)

    RépondreSupprimer
  4. Elle ne votera pas.

    > Alex : tout à fait d'accord avec toi, c'est justement pour ça qu'on parlait politique..

    RépondreSupprimer
  5. Elsa, j'aimerais bien savoir qui tu es, tiens.

    RépondreSupprimer
  6. De toutes façons la politique c'est casse-couilles, on ferait mieux de tous faire des drapeaux avec des paillettes et du Rembrandt dessus.

    RépondreSupprimer
  7. De quelle droit tu fais ça sérieusement? Tu te prends pour qui ? Je connais personnellement les deux personnes et tu n'as pas a les juger. C'est faible de se moquer des gens comme ça,elle est pas inculte c'est juste qu'elle ne s’intéresse pas à la politique...

    RépondreSupprimer
  8. Tiens donc, je connais aussi les deux personnes qui parlaient ce jour la, dans le couloir. C'est juste trop facile de se moquer de quelqu'un qui ne s'intéresse pas assez a un sujet. En effet, surement elle a trouvé que cette personne était inculte...mais c'est tellement plus faible de se moquer de cette personne sur un blog, surtout qu'elle devrait aller le lui dire en face (allez Aliénor, aies le courage de le dire a cette fille, en face). Je suis d'accord avec ton commentaire "anonyme"

    RépondreSupprimer
  9. Ouhlala les vilains rageux, on a oublié de mettre du second degré dans son bol de céréales ce matin?

    Y'a quand même de la marge entre ne pas s'intéresser à la politique ou ne pas s'y intéresser assez et sortir des énormités comme ça.

    (Et c'est rigolo les gens qui parlent du courage d'aller dire les choses en face en se planquant derrière un pseudo.)

    xoxo

    RépondreSupprimer
  10. A Tagada et Anonyme (Manifestement, mon blog tourne, c'est cool, merci pour les visites <3)

    Vous savez, ici c'est mon blog. Ma soupape de liberté. Tout ce que je ne peux / veux pas dire dans la vraie vie, je les balance ici. Alors oui, ca passe ou ca casse, & j'admets que ca ne plaise pas à certains, c'est totalement normal. Mais ma vie ne se limite pas à St Charles, bien que ce soit un de mes lieux principaux de vie, etc, par conséquent, je ne vais pas me censurer pour justement plaire à cette partie des visiteurs. (surtout qu'on en a bien assez au sein même de la fac.)

    Ce que j'ai entendu m'a effarée, le mot est certes fort, mais c'est vrai. Je ne lui reproche pas de ne pas avoir de conscience politique ou quoi, mais surtout de sortir un discours totalement décousu, incohérent et qui, malheureusement pour elle, pourrait lui porter préjudice un jour. (Tout mélanger n'a jamais fait ses preuves, mes grandes.) Alors comme à peu près tout ce qui m'arrive, je le dessine. Je suis désolée que cette note ne vous plaise pas, mais j'ai pas à m'en justifier, tout autant que vous, donneuses de leçons option avocats du diable, ayez à me dire d'avoir du courage et de lui dire en face. (Surtout pour des personnes qui balancent ca de façon anonyme et sans moyen de communication directe, ENFIN BON.)

    J'ai l'air de me refuser à la discussion, mais non, c'est juste que j'ai rien à vous dire, ni à vous rendre de comptes.

    RépondreSupprimer

Raconte moi tout, vends moi du rêve !